· 

Belin-Béliet : Un propriétaire sanctuarise ses 40 hectares de forêt pendant 99 ans

Par Corentin Barsacq

Crédit photo/ PNRLG.
Crédit photo/ PNRLG.

Le projet était en route depuis plusieurs mois, il est désormais officiel. Le propriétaire Jacques-Eloi Duffau vient de signer un précieux contrat d’obligation dans le cadre du projet de réserve naturelle au Graoux. 

 

C’est un acte rare que vient de signer un propriétaire d’une parcelle de 40 hectares à Belin-Béliet. Jacques-Eloi Duffau, retraité originaire du Lot-et-Garonne, vient de conclure une obligation réelle environnementale (ORE) qui l’oblige à préserver la biodiversité présente sur ses hectares pendant 99 années renouvelables. Un choix rendu officiel hier en présence du propriétaire, du Président du Parc Vincent Dedieu ainsi que Serge Sore, 1er vice-président du Parc et maire de Luxey.  « Ces 40 hectares seront notamment une parcelle-école sur laquelle le Parc pourra étudier la biodiversité locale, un héritage dont nous remercions sincèrement le propriétaire pour sa confiance » a réagit le territoire hier dans une publication relayée sur les réseaux sociaux. 

 

En bref. L’obligation réelle environnementale est un nouveau dispositif foncier permettant de protéger l’environnement à la guise de tout propriétaire d’un bien immobilier.  Cette protection passe par la mise en place d’actions en faveur de la préservation de la biodiversité : « Monsieur Duffau, propriétaire belinétois, a sollicité le Parc comme cocontractant référent dans la mise en place et l’accompagnement d’une ORE sur l’une de ses parcelles, acquise spécifiquement avec la finalité de la préserver » indique le Parc naturel régional des Landes de Gascogne.

 

Un premier contrat de ce type en Sud-Gironde

 

En France, le Département de Gironde fut le premier à signer une ORE avec un propriétaire. C’était le 18 décembre 2020, sur une parcelle de la commune d’Aubiac en Sud Gironde et dont le propriétaire était Jacques-Eloi Duffau. Une deuxième fois mardi 9 mars, ce fondateur d’une entreprise de fluides industriels basée à Talence d’après le média Rue89 Bordeaux, s’est distingué par son engagement dans l’écologie.

 

« J’ai acquis en 2019 deux espaces en péril avec la volonté d’établir deux ORE sur 99 ans et sans intervention, en partenariat avec les institutionnels du territoire. Il s’agit de deux forêts, l’une de 8ha à Aubiac, l’autre de 40ha au cœur d’une future Réserve Naturelle Régionale de 400ha. Elles sont constituées de feuillus centenaires, de ripisylves et de zones humides. » Avec cet acte, le propriétaire de 72 ans espère inspirer d’autres actions semblables alors même que cette deuxième ORE à son actif s’inscrira pleinement dans le projet de réserve naturelle régionale au Graoux porté par le Parc. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0