· 

À quoi ressemblait le château de Lugos ?

Par Corentin Barsacq

Emplacement du château de Lugos avant sa destruction. Photo Christian Valin.
Emplacement du château de Lugos avant sa destruction. Photo Christian Valin.

De l’époque où le château de Lugos était encore debout, il ne reste plus que des témoignages hérités de l’histoire et un terrain vague où l’on trouve désormais une piscine abandonnée. Si rien n’est d’époque, on trouve néanmoins de précieux renseignements sur le net, notamment sur un site bien connu des Lugosiens. Car avant qu’on s’y intéresse, Christian Valin, un retraité qui contait avec brio l’actualité et l’histoire du village sur son blog « Aquilugos » avait pu mettre la main sur des éléments précis soigneusement restitués. Ainsi, on apprend par son savoir que le « château » était une maison simple de la baronnie de Lugo composé d’un rez-de-chaussée avec cinq pièces. 

 

« Un simple pied-à-terre »

 

Christian Valin ajoute une précision : « Un simple pied-à-terre où les barons de Lugo ne durent pas séjourner souvent, ni longtemps. » Habité par le régisseur du seigneur, le château fut mis sous scellés le 29 janvier 1793 après la Révolution. Le Baron de Lugo, Messire Thomas Sulton, comte de Clonard et seigneur, n’a pas eu le temps d’assister à la réquisition de ses biens, l’homme étant décédé en 1783 à Angoulême, sa terre d’asile. Quant à sa femme, Dame Philis Masterson de Castletown, elle a eu le temps de regagner l’Angleterre en compagnie de son fils.