· 

Jérôme Gellibert : « Je n’incarne pas la suite logique »

Par Corentin Barsacq

Tête de liste « Des traditions et un avenir en commun », Jérôme Gellibert a donné sa première réunion publique à Béliet. 

« Insuffler une autre vision pour la commune. » C’est ce que souhaite profondément le candidat Jérôme Gellibert, actuel adjoint aux Finances. S’il fait partie de la majorité en place, le responsable de cabinet comptable ne cesse de le répéter. Il n’est pas « la suite politique de la maire sortante Marie-Christine Lemonnier. » Pour convaincre, il s’appuie notamment sur un renouvellement profond dans son groupe : « Seulement huit de ses colistiers figurent dans l’actuel conseil municipal. » Au lendemain du débat organisé par La Dépêche du Bassin et Le Belinétois, le candidat souhaitait faire une mise au point au sujet des différentes attaques de ses adversaires : « Nous ne sommes pas là pour faire de la démagogie. Nous ne sommes pas derrière nos bureaux à rester inactif » s’insurge-t-il. Aux côtés d’un « entourage de confiance », le candidat perçoit le poste de maire comme « une fonction qui ne s’improvise pas. » 


« Maintenir une gestion saine des finances »


Fort de ses 25 années passées dans les équipes municipales qui se sont succédé, Jérôme Gellibert se positionne en tant qu’élu expérimenté et prêt à relever le défi. Mardi soir à Béliet, ses potentiels futurs adjoints ont défilé au pupitre sous la houlette de Anne-Marie Goisnard qui garderait sa fonction de première adjointe si élection de l’équipe. Difficilement attaquable à l’égard du bilan financier de la commune, le candidat voit en cette réussite « l’ambition de pouvoir dégager un autofinancement et investir sereinement. » De cela découle un programme ambitieux, avec, pour la jeunesse locale notamment, la volonté de créer un parc en face des écoles Bertrine, ou encore par la mise en place d’une permanence entre adolescents et élus. 


« Compléter les aménagements de sécurité » 


Par la voix de l’un de ses adjoints, Jérôme Gellibert est annoncé comme « le maire qui rouvrira l’église Saint-Maurice de Béliet. » Un projet colossal mais réalisable suivi par la suite d’un référendum local où la population locale sera invitée à se prononcer concernant l’avenir de l’édifice.

 

Au micro, Jérôme Gellibert rappelle les priorités de la prochaine équipe municipale : la création d’un quatrième cimetière, la sécurisation de l’entre-deux-bourgs et la mise à disposition d’un foncier à destination de la prochaine gendarmerie de Belin-Béliet. Sur le volet environnemental, le candidat veut « placer la forêt au cœur des enjeux des territoires. » Lutte contre les dépôts sauvages, application du zéro pesticide, sensibilisation au bien-être animal et à la biodiversité, les orientations sont plurielles. 


« Il faut désengorger le gymnase communal »


Par la voix de Jessica Jobin, qui occuperait le poste d’adjointe au sport, à la culture, à l’animation et au patrimoine, le projet de construction d’une seconde salle de sport est inéluctable : « Cette salle permettra de libérer des créneaux notamment pour le club de hand. » Un dojo est également évoqué, tout comme l’agrandissement du club-house du FC Belin-Béliet.

 

Dans les grands projets, on peut également noter la réhabilitation du musée d’Histoire locale : « Il est possible, dans le cadre de la compétence Tourisme attribuée à la communauté de communes, d’en faire un lieu intercommunal » complètera Jérôme Gellibert. Souhaitant être « plus proche de ce que veulent les Belinétois », le candidat veut se détacher de l’étiquette majoritaire qui lui colle à la peau par l’instauration d’une démocratie participative et la mise en place d’un comité consultatif aux grands projets. 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Robert Crepeau (jeudi, 12 mars 2020 19:20)

    Parfait
    Ce programme et cette équipe me semble les plus réfléchis pour l avenir du village.

  • #2

    Une autre Jérôme G. (vendredi, 13 mars 2020 08:13)

    Explications très claires.
    L'intérêt général par cette équipe me semble préservé au travers de ses beaux projets...