· 

Florent Massias, un troisième livre entre polar et thriller psychologique

Par Corentin Barsacq

Installé à Belin-Béliet, Florent Massias vient d’autoéditer un troisième ouvrage dans un registre inédit. Cette fois-ci, c’est entre le policier et l’utilisation du suspens que l’auteur jongle et transporte le lecteur à travers les mots. 

 

Une obscure forêt aux gigantesques pins, une ambiance mystérieuse par un thème rouge omniprésent, tel est le premier aperçu d’une œuvre d’ici à l’inspiration internationale : Adenia, de Florent Massias. Avec ce troisième livre, l’auteur opère un virage inédit dans son style littéraire. Lui qui s’était plongé au cœur d’une saga familiale en août 2019 avec la parution de son oeuvre « Le cœur salé des Grandes Roches » et qui s’aventure désormais dans un ouvrage où trois intrigues viennent poser le décor d’un récit à rebondissement. 


Au Graoux et sur le Bassin d’Arcachon 


Dans son ouvrage dont on ne se risquerait pas à citer des extraits de peur de dévoiler de lourds indices sur le cheminement de l’histoire, l’un des personnages clés de Adenia gagne le territoire français et traverse notamment la forêt du Graoux à Belin-Béliet. Une scène anecdotique certes mais qui dénote le fait que l’écrivain s’inspire de sa vie quotidienne. Par ailleurs, on retrouve également le Bassin d’Arcachon en théâtre d’une rencontre primordiale pour la suite de l’œuvre. 

Des ingrédients girondins certes mais qui sont bien loin de donner une dimension locale à la production de Florent Massias. Entre l’Algérie, Paris et New-York, le polar psychologique se nourrit de l’actualité et de l’aspect de notre société pour soulever une problématique existentielle : « Et si, dans notre monde moderne, la réalité ne dépassait pas déjà la fiction ? » Une lancinante interrogation qui s’inscrit dans la volonté de projeter son imaginaire dans un monde qui ressemble à celui du lecteur. 


« Qui est vraiment qui ? » 


C’est la question que le lecteur est susceptible de se poser et Florent Massias ne le cache pas. L’intrigue se nourrit de personnalités complexes et dont le double jeu est indiscernable : « Des personnages que l’on croit toujours connaitre révèlent finalement d’autres facettes méconnues et plus sombres. Qui est qui ? C’est à la toute fin que le lecteur le saura ». Une forme de manipulation astucieuse qui prend le lectorat à revers. Une mise en appétit à la fois subtile et sagace qui tient en haleine et qui contribue à faire de cette ambivalence entre réalité et fiction la clé d’un récit maitrisé. 

 

« Adenia », en vente au prix de 18,50€ dans les librairies du bassin d’Arcachon, à Belin-Béliet (Presse Codina), dans les points presse à Salles et au Barp ainsi qu’à Pessac et Mérignac. Florent Massias sera en dédicace le samedi 29 février à 10h à la librairie Victor-Hugo de La Teste. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0