· 

Une cagnotte en ligne pour ramener l’enseigne Cazenave au pays

Par Corentin Barsacq

En 2011, le dernier mur des usines Cazenave était détruit. L’enseigne fixée sur les briques a ensuite divagué dans la région. 

 

La trouvaille a peut-être mal vieillie avec le temps, mais sa valeur est en tout point inestimable dans le cœur de celles et ceux qui ont aimé travailler et vivre les années Cazenave. Samedi dernier, dans l’atelier de Alain de Sigoyer et aux termes d’une journée consacrée au nettoyage du lavoir, l’ébéniste avait invité les bénévoles de l’association Une pierre à l’édifice autour d’un verre de l’amitié. C’est à cette occasion que le président de l’association a révélé une importante trouvaille : l’enseigne originale des usines Cazenave, qui avait disparu en octobre 2011 après la destruction du dernier vestige de ce fleuron industriel régional. 


Repérée à quelques jours de la Foire des Quinconces 


Destinée à la vente lors de la Foire des Quinconces de l’automne dernier, l’enseigne Cazenave a été repérée à Audenge par un brocanteur gujanais à quelques jours de l’évènement. Après avoir été averti de la présence d’un bien d’importance pour l’histoire belinétoise, Alain de Sigoyer a souhaité lancer une cagnotte en ligne afin de récupérer l’enseigne et l’offrir aux Amis du Musée Lapios. Les amoureux du patrimoine sont invités à contribuer à la récupération d’une belle trouvaille afin qu’elle retourne au bercail et puisse témoigner d’une époque révolue. 

 

Lien de la cagnotte: Enseigne Cazenave

Écrire commentaire

Commentaires: 0