· 

Une pierre à l’édifice au chevet du lavoir de Lacoste

Par Corentin Barsacq

C’est un chantier de taille qui attend l’association qui défend le patrimoine local. L’action est prévue pour le mois de février. 

Une Pierre à l’édifice continue son petit bout de chemin en faveur de la préservation du patrimoine. Après avoir réhabilité le lavoir de Belin et mobilisé des bénévoles pour rejoindre leur cause, l’association présidée par Alain de Sigoyer a planifié une action semblable à destination du lavoir de Lacoste.

 

Situé en plein cœur de la forêt de Béliet, le lieu est désormais inaccessible. Un premier débroussaillage sera donc nécessaire. Il est prévu le dimanche 2 février avant de continuer à s’atteler à la tâche le samedi 8 février. 


Ils auront besoin de matériels


Afin de mener à bien ce deuxième chantier participatif, Une Pierre à l’édifice lance un appel aux bonnes volontés. L’objectif primaire est de dégager l’accès et les abords du lavoir des nombreuses branches abattues par les différentes tempêtes.  Pour cela, un arsenal conséquent est demandé : débroussailleuses thermiques, tronçonneuses, sécateurs, scie et râteau devraient faire l’affaire. Les bénévoles qui souhaitent participer à cette action sont priés de bien vouloir s’équiper de bottes et de gants bien épais. 

 

Pour clôturer la journée du samedi 8 février, l’association organisera une réception au sein de l’Atelier de l’Orangerie. À cette occasion, elle remettra le prix au vainqueur du concours organisée sur leur page Facebook « Devinez la hauteur du clocher de l’église Saint-Maurice de Béliet. » Des gaufres seront ensuite délicatement cuites sur un poêle Cazenave. 

 

Renseignements : Une Pierre à l’édifice – unepierrealedifice33@gmail.com

Écrire commentaire

Commentaires: 0