· 

Unis Pour Salles présentera sa liste aux Municipales 2020

Par Corentin Barsacq

Une nouvelle liste pour 2020. Dans la commune, Unis Pour Salles est un collectif au sensibilités différentes qui veut élaborer un projet de gestion durable et participatif. 

« Nous y allons sans pression mais pas pour perdre ». D’emblée, Bruno Bureau pose le décor. Sous la houlette de sa présidente Sylvie Dufourcq, Unis Pour Salles est désormais dans la course pour la municipalité en 2020 et souhaite plus que jamais une démocratie participative. Né d’une union entre des membres de l’opposition actuelle et des sallois engagés dans la vie associative, le collectif au plus de 90 membres ne cache pas son ambition au travers des porteurs de ce projet.

 

Nadège Dosba, Bruno Bureau, Patrick Antigny et Sylvie Dufourq ont tous été auparavant élus au cours d’un ou plusieurs mandats de l’ancien maire Vincent Nuchy. D’autres se sont peu à peu greffés au groupe par des idées communes. C’est le cas de Dominique Baude et Hervé Georges encartés EELV, ou encore Fabienne Pasquale du groupe d’opposition Salles Autrement. 

« Aller plus loin dans la démocratie locale » 

Depuis la création du collectif en juillet 2018, pas moins de 90 sallois ont rejoint les rangs d’Unis pour Salles. Ensemble, ils planchent d’ores et déjà sur différentes thématiques de la vie communale : « Nous avons élaboré des groupes de travail avec des restitutions prochaines » explique Nadège Dosba. « C’est important pour nous de laisser les groupes travailler en autonomie. Chacun expose son avis dans le respect du débat et notre programme prend forme comme cela » complète Bruno Bureau.

 

Au cœur du projet, la volonté d’impliquer directement les sallois dans les futures décisions. Unis Pour Salles souhaiterait mettre en place des conseils de quartiers et faire que Salles « renoue avec la déontologie » en appliquant la charte Anticor. 

« Les sallois en ont assez de voir cette guerre »

Conscient du climat délétère qui règne actuellement entre majorité et opposition, le groupe Unis Pour Salles ne se positionne pas en tant que revanchard. À propos des différentes déclarations de la part de la majorité concernant les deux derniers mandats exercés par certains membres de l’opposition, Bruno Bureau est très clair : « Tout n’était pas parfait mais tout n’était pas à jeter comme Luc Dervillé le laisse entendre. »

 

Il poursuit : « Nous avons tiré les enseignements des mandats de Vincent Nuchy. La majorité actuelle nous reporche de n’avoir rein fait losque nous étions en place mais la plupart de nos membres n’ont jamais été élus. Nous trouvons dommage qu’une équipe municipale ne soit pas capable d’expliquer un bilan sans toujours se comparer à ce qui a été fait auparavant ». 

Écrire commentaire

Commentaires: 0