· 

Les Amis du Musée Lapios à l’époque de l’encrier

Par Corentin Barsacq

Depuis quelques semaines, les Amis du musée Lapios sont sur le qui-vive. Ils préparent une exposition sur l’histoire des écoles du villages prévu du 21 au 29 septembre. 

Gilles Rosière explique le fonctionnement des premiers projecteurs Pathé Baby.
Gilles Rosière explique le fonctionnement des premiers projecteurs Pathé Baby.

Chaque samedi matin, ils se retrouvent pour continuer l’inventaire des collections amassées par l’historien émérite Jean-Louis Brouste. Ces permanences sont chères à l’association. Elles permettent de faire découvrir cette véritable caverne d’Ali Baba où la richesse des trouvailles réside dans ce que l’objet peut raconter sur l’histoire de Belin-Béliet. Sous l’œil expert de Gwenolé Belbeoc’h, érudit breton tombé amoureux des tessons et également président de la structure, chaque fragment de poterie est scruté avec précision


Ils vont raconter l'école d'antan


Sur une autre table, Gilles Rosière procède aux préparatifs de la grande exposition à venir du 21 au 29 septembre. Avec la minutie d’un professeur, il explique le déroulement de ce rendez-vous. La première moitié de la pièce sera occupée par des photographies exposées sur des panneaux. Par ailleurs, l’association lance un appel à toutes les bonnes âmes ayant gardé des clichés de leur belles années scolaires ou encore du matériel d’époque tels que buvard, encrier, tablier ou encore sabots d’enfant. Une longue liste de fournitures essentielles afin de concrétiser leur ambition. 

La reconstitution de la salle de classe commence à prendre forme.
La reconstitution de la salle de classe commence à prendre forme.

Comme un clin d’œil au regretté Jean-Louis Brouste, ses amis envisagent en effet la reconstitution d’une salle de classe d’époque. Déjà, du temps où le musée était encore ouvert, Jean-Louis Brouste endossait avec passion le rôle de l’instituteur lors de mise en scène millimétrée. En prenant l’exemple des écoles filles et garçons de Belin et Béliet, mais aussi des écoles de Joué et Lilaire, Gilles Rosière entend bien raconter l’histoire de l’évolution de l’école jusqu’à nos jours.

 

Si vous possédez des objets pouvant se greffer à la reconstitution d’une salle de classe d’antan ainsi que des photographies de classe ou que vous souhaitez parler de vos souvenirs au sein des écoles du village, merci de vous rapprocher de l’association : 

 

Les Amis du Musée Lapios

68 rue du stade 

Permanence les mercredis et samedis matin

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Cathy DUMORA (jeudi, 01 août 2019 17:15)

    Bonjour, j'ai un bureau d'écolier à prêter (plan incliné, banc 2 places avec trou encrier). Il sortirait de l'école de Nigon soi-disant. L'asso peut me contacter au 06 22 31 08 72. Merci.

  • #2

    LAMOUR (jeudi, 01 août 2019 17:16)

    FELICITATIONS ET UNE GRANDE ET BELLE REUSSITE POUR L'EXPOSITION