· 

Le groupe PRD va générer 300 emplois sur 19 hectares

Par Aurélie Decreus

Jeudi dernier, le conseil de communauté de communes a approuvé à l’unanimité, la déclaration de projet d’implantation d’une plateforme logistique dans la Zone Sylva 21. 

Lors du conseil communautaire du jeudi 13 juin, il était de nouveau question, entre autres, de l’implantation de la base logistique PRD et de sa mise en compatibilité avec le PLU (Plan Local d’Urbanisme).  Pour rappel, la société PRD, leader français de la construction logistique, a racheté 19 hectares de terrain à la Communauté de Communes en 2018 pour construire des bâtiments à vocation professionnelle. Les clients de PRD et donc les futures entreprises qui s’implanteront dans la zone Sylva 21 sont des sociétés à forte notoriété. 71 000m² de locaux devraient voir le jour prochainement. La demande de permis de construire a d’ailleurs été déposé vendredi dernier, l’accord devrait être donné d’ici un peu moins d’un an. 

 

Un nouveau bassin d’emploi pour le Val de l’Eyre

 

"300 emplois au bas mot, pouvant répondre à la forte demande locale, devraient être créés grâce à ce projet" souligne Evelyne Durif, Directrice Générale des Services de la CDC qui précise que lorsqu’un spécialiste de la construction tel que PRD souhaite s’implanter dans une zone, il génère beaucoup d’emplois et souvent plus que prévu.  PRD a déjà les clients potentiels mais pour le moment, il est encore trop tôt pour connaître le nom des entreprises pressenties.

 

Un enjeu social et économique

 

Ce projet s’inscrit dans une démarche de développement économique et social avec à la clé  la réduction des déplacements quotidiens domicile-travail pour les habitants du Val de l’Eyre et la confirmation que la zone regroupant Sylva 21 et Espace 21 deviendra l’un des pôles économiques les plus importants du secteur. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0