· 

Le Café en l’Eyre, une future « boussole locale »

Par Corentin Barsacq

Vendredi, dans le quartier de Joué, au moins 200 belinétois ont répondu à l’inauguration de ce nouveau café associatif. Le Café en l'Eyre est également une librairie fournie. 

Le Café en l'Eyre et ses cinq bénévoles sont prêts pour l'ouverture du lieu.
Le Café en l'Eyre et ses cinq bénévoles sont prêts pour l'ouverture du lieu.

Rue de la Huillade, 19h. Les voitures s’entassent le long de la route. Joué est en fête. Au sein de la foule conséquente, Nathalie Schreiber est une boule d’énergie. Elle n’est autre que l’instigatrice de ce projet solidaire, dans un quartier éloigné de Belin-Béliet. Au sein d’un bâtiment rénové au style des Landes de Gascogne, elle présente aux visiteurs le café associatif. Dans cette pièce où se mêlent tables et librairie, les belinétois découvrent un lieu de vie inédit qui sera animé par de bonnes volontés et en partenariat avec des associations du coin. Le concept est singulier : ce lieu où il est possible d’acheter des livres neufs ou d’occasions à des prix très attractifs sera également le théâtre de différentes animations telles que des conférences, des concerts ou encore des ateliers organisés par les habitants qui souhaitent se prêter au jeu. Cela sera "une forme d'auberge espagnole culturelle" pour reprendre le terme de la présidente de l'association.

Librairie et tables se mêlent au sein d'un lieu chaleureux.
Librairie et tables se mêlent au sein d'un lieu chaleureux.

 Concernant le choix géographique, très excentré par rapport au bourg de Belin, Nathalie Schreiber n’a pas de crainte : « nous ferons des cafés et évènements hors les murs. » Et le monde présent à l’occasion de l’inauguration est une preuve que les kilomètres ne sont pas un frein au développement du café. Fort d’une expérience semblable en Dordogne, la libraire s’appuie sur le soutien de quatre autres bénévoles embarqués dans cette belle aventure humaine et solidaire, en plus de ses adhérents. 

« C’est bon, c’est gagné »

Devant un auditoire important, Nathalie Schreiber a exprimé sa joie d’être enfin installée à Joué. Depuis le début, elle croyait dur comme fer en son projet. « Derrière les pins, il y a des gens. Et je veux aller à leur contact » précise-t-elle en présence d’élus de Belin-Béliet ainsi que de Sophie Piquemal, conseillère départementale du canton Landes des Graves. Cette dernière a également pris la parole pour saluer la naissance du Café en l’Eyre : « Lorsque je suis arrivée ce soir et que j’ai vu toutes les voitures, je me suis dit « c’est bon, c’est gagné, ça va marcher » Vive le café en l’Eyre. » 

L'association organisera des évènements sur l'ensemble du village
L'association organisera des évènements sur l'ensemble du village

Après un pot offert par l’association, la scène ouverte a accueilli les chanteurs de Chalemine afin d’accompagner cette soirée en musique et célébrer comme il se doit les premiers jours de ce qui sera, selon sa présidente « une boussole locale ». C’est en tout cas tout ce que nous lui souhaitons. 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Fabrice Brochot (mercredi, 15 mai 2019 12:28)

    Bon courage et bonne réussite pour ce super projet .

  • #2

    Truffet Christelle (mardi, 21 mai 2019 08:28)

    Bravo pour ce projet !