· 

Billet d'humeur: Pourquoi 2019 va être une année intéressante en politique locale ?

 

2019 vient à peine de commencer que 2020 arrive à grand pas. Le regard du Belinétois est déjà orienté vers l’an prochain et ses élections municipales. Un tournant à venir, qui passe bien évidemment par une campagne de candidats désirant prendre les rênes de Belin-Béliet mais aussi les garder… C’est pour cela que 2019 s’annonce croustillant, tant les promesses vont fuser dans tous les sens. Réalisables ou non, elles auront néanmoins le mérite de rassembler autour d’un projet, d’une personne, d’une idée. La politique locale est différente du combat politique acharné mené à l’échelle nationale. Il semble plus noble au regard de l’électeur, moins crapuleux, moins vicieux. D’ailleurs, certains candidats l’ont rapidement compris en abandonnant leurs étiquettes politiques au profit d’une vision plus locale, plus noble pour un village et sans doute plus réaliste au regard des outils dont ils disposent. 2019 verra ses premières tendances émerger. Des visages se hisseront en tête de liste et peut-être aurons-nous des surprises concernant les candidats ? Rappelez-vous en 2017 dans les colonnes du Monde. Damien Obrador, suppléant RN (ex Front National) de la candidate aux élections législatives Sophie Rivière-Durivault déclarait que Belin-Béliet était « une mairie prenable » en 2020. La montée historique du Front National dans le Val de l’Eyre aux présidentielles avait donné des ailes au parti, qui avait finalement déchanté en obtenant un piètre résultat de 12,45% dans la 8ème circonscription. Difficile donc d’imaginer un candidat RN aux municipales. Une hypothèse également similaire concernant une présence d’un candidat du parti LaREM, tant la période actuelle semble malmener la majorité nationale. Soyons réalistes. Il apparait trop hâtif de dessiner un duel précis des futures élections municipales bien que les premiers signaux apparaissent concernant les intentions des personnalités politiques du village. Ces derniers temps, la municipalité a redoublé d’efforts pour garantir une image valorisante. Des décorations de Noël ont égayé les rues de notre campagne si sobre et triste les années précédentes à la même période ; une patinoire est venue apporter amusement et convivialité aux enfants et les nouveaux habitants de Belin-Béliet ont été accueilli par la municipalité, une première depuis bien longtemps.  Fruit du hasard ou pudeur non dissimulée ? Le doute persiste. Il n’en demeure pas moins que 2019 verra ses combats d'idées, ses projets, ses tensions, et Facebook pourrait avoir un rôle important à jouer pour prendre le pouls des belinétois. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Odile Roullé (mardi, 08 janvier 2019 13:59)

    Nouvelle habitante , je n'ai pas eu l'honneur d'être invitée, je ne reçois d'ailleurs aucune missive de la municipalité et découvre la région par moi-même et grâce à vos articles entre autres.
    Bonne et heureuse année et longue vie à votre journal
    Odile Roullé

  • #2

    Francis Raynal (samedi, 19 janvier 2019)

    Je partage globalement cette vision prospective locale même si je ne crois pas beaucoup au hasard et ai beaucoup de mal avec la versatilité de l appartenance politique...