· 

Édito: Le magazine So Bassin, une mise en avant de notre patrimoine

Vous connaissez toutes et tous mon attachement incommensurable au patrimoine de notre cher et tendre Sud-Ouest. C'est pour défendre ces valeurs que je souhaite mettre en avant la parution du magazine " So Bassin", une oeuvre attribuée à l'hebdomadaire régional La Dépêche du Bassin. Ayant contribué à cette quatrième édition, j'ignorais la teneur de ce magazine, n'ayant jamais eu l'occasion d'en lire la moindre page. Il m'a donc été demandé de joindre deux articles, l'un pour Belin-Béliet, l'autre pour Salles, les deux communes couvertes par mes soins. Un seul mot d'ordre pour les collaborateurs du projet: Liberté. Liberté de choisir la thématique de mes deux articles. J'ai donc fait le choix de mettre en avant le patrimoine local de ces deux charmants villages. Pour Belin-Béliet, un article sur deux pages conte l'histoire de notre musée local de Lapios et le combat de l'association en charge d'oeuvrer en faveur de sa réouverture. Du côté de Salles, j'ai souhaité vous faire découvrir les mystérieux faluns, en bordure de l'Eyre. Une falaise d'une richesse singulière, véritable curiosité géologique datant de l'Helvétien. Ces deux articles se fondent dans la pluralité des sujets traités avec beaucoup de talent de la part des journalistes et correspondants locaux ayant contribué à l'élaboration de ce magazine. Au travers de ce dernier, le lecteur embarque dans un voyage sans frontières, sur la cote de notre département, avec une plume sans filtre, décrivant des personnalités du crus, des " gueules" du Bassin, des personnalités aussi singulière qu'intéressante. On découvre ainsi des sportifs, des artistes, des pêcheurs, des profils hétérogènes contribuant à la richesse du Bassin d'Arcachon. Je ne peux pas vous parler de ce magazine sans évoquer le travail époustouflant réalisé par les photographes du collectif Objectif Bassin d'Arcachon. Si l'alliage entre écriture et photographie est un classique dans le journalisme, il n'en demeure pas moins que les premières pages de So Bassin nous font prendre de la hauteur sur la beauté de notre cadre de vie et nous offre un voyage dans la nature généreuse de la côte Atlantique. À l'image des photographies de Stéphane T. accompagnant les articles de Belin-Béliet et Salles, et que je remercie, pour l'occasion, de s'être déplacé jusque dans nos terres, l'apport esthétique est incroyablement réussi. De véritables passionnés et amoureux de cet art mais aussi du coin, apportant une fraicheur artistique venant bercer nos yeux, et traduisant nos mots par des clichés remarquables et somptueux. Le but de cet édito n'est pas forcément de faire un coup de pub', simplement de saluer le résultat probant de ce travail de longue date et qui, j'espère, continuera d'alimenter les volets " patrimoine" de nos marchands de journaux. 

                                                                       "So Bassin"  - Disponible chez votre marchand de journaux  

Écrire commentaire

Commentaires: 0