· 

Un registre de condoléances à la gendarmerie

Depuis hier, il est désormais possible de rendre hommage à l'adjudant de la brigade de Belin-Béliet disparu tragiquement dans l'exercice de ses fonctions dimanche après-midi. Face à l'émoi provoqué par cette tragique nouvelle, la Gendarmerie de Belin-Béliet a ouvert un registre de condoléances accessible de 8h à 12h et de 14h à 18h jusqu'à vendredi soir. Des fleurs sont encore déposées sur le parvis de la gendarmerie en guise de soutien et d'hommage. 

 

Hier, la Gendarmerie de la Gironde a annoncé la mise en place d'une aide à la famille du gendarme. Les personnes souhaitant participer financièrement à l'hommage peuvent faire parvenir leur participation par chèque libellé à l'ordre de la Fondation Maison de la Gendarmerie et adressé à: " Fondation maison de la Gendarmerie, 10 rue de Tournon - 75 006 PARIS. La destination des dons doit être mentionnée au dos du chèque: " Solidarité famille du militaire de Belin-Béliet (33)". 

 

Par ailleurs, un hommage sera rendu samedi à 11 heures à la caserne Battesti à Mérignac et sera présidée par le général d'armée Richard Luzey, directeur général de la gendarmerie national. Avant cela, une cérémonie religieuse sera célébrée à 9 heures en l'église Saint-Augustin à Bordeaux par l'évèque des Armées françaises Monseigneur Antoine de Romane. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Lesueur Chantal (jeudi, 08 février 2018 13:39)

    Je suis de tout cœur avec vous étant en déplacement actuellement jusqu'à dimanche je serais malheureusement absente toute mes condoléances courage à vous tous

  • #2

    rieublanc (jeudi, 08 février 2018 21:12)

    sincères condoléances à toute sa famille cordialement