· 

Gwenaëlle et Myriam à l’assaut du Trophée Roses des Sables 2018

Elles sont deux meilleures amies, elles forment l’équipe « L’Odyssée Rose » et souhaitent être sur la ligne de départ du Trophée Roses des Sables 2018. Gwenaëlle Quillacq et Myriam Brindeau sont désormais en quête de sponsor pour participer à cette aventure du 11 au 21 Octobre 2018.

 

« Nous deux, c’est quelque chose de plus profond que de l’amitié. » Tels sont les mots choisis par Gwenaëlle Quillacq pour amorcer le portrait de ces deux femmes déterminées à participer à  l’édition 2018 du Trophée Roses des Sables, un rallye raid exclusivement féminin qui s’étend de la cote basque jusqu’aux pistes désertiques du Maroc. Les deux belinétoises partagent cette infrangible amitié depuis maintenant 15 ans, après s’être rencontrées aux abords des écoles du village. Gwenaëlle est Atsem à l’école maternelle de Belin-Béliet, Myriam est agent SNCF et toutes deux sont mamans de trois enfants. Ensemble, elles ont crée l’association « L’Odyssée Rose » et souhaitent écrire une nouvelle page de leur amitié en partageant ce rallye au travers des paysages époustouflants qu’offrent les dunes marocaines.

 

L’Odyssée Rose, une aventure humaine et humanitaire

 

L’association loi 1901 créée en Août  2017 puise son nom à travers l’interprétation faite par les deux aventurières : « Le mot voyage n’est pas assez fort pour qualifier la raison pour laquelle nous nous préparons depuis maintenant quatre mois. Pour nous, c’est plus qu’une aventure, c’est une véritable odyssée.» témoigne Myriam Brindeau. Les deux complices ont conscience de l’envergure du défi qui les attend. Car la particularité de ce trophée réside dans son authenticité. Il n’est pas question ici de temps, mais principalement d’orientation. Les deux femmes devront dompter et maitriser la boussole afin de se guider dans le désert et gravir les étapes de cette course humaine et humanitaire.

En participant à la course, les « roses », nom donné aux participantes, soutiennent la Lutte contre le Cancer du Sein, la Croix Rouge Française ainsi que l’association « Les Enfants du désert ».

 

Animations et recherche de sponsors.

                                                                                                                                                                               

 

Pour parvenir jusqu’à la ligne de départ de la cote basque, les deux pilotes comptent sur le sponsoring et les différentes animations prévues. Elles démarcheront associations, entreprises et commerces locaux pour réunir les fonds nécessaires à la participation. Don financier, matériel ou encore caritatif,  il existe une multitude de possibilité pour les soutenir. En parallèle, elles  organiseront une exposition de photographie au sein de l’école maternelle: «  Avec le soutien de l’école, nous passerons dans toutes les classes afin d’expliquer aux élèves la situation  des enfants du Sud-Maroc et leur montrer que ce qu’ils ont ici, les enfants marocains ne l’on pas forcément. » concluent les deux amies. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0