· 

Le FCBB lance enfin sa saison, le gymnase explose à la dernière seconde

Deux victoires pour les équipes seniors du FCBB qui jouaient en même temps à domicile. Les Seniors A signent leur première victoire en championnat contre un adversaire direct de bas de tableau pendant que la réserve surprenait sur son terrain d’entraînement le Bordeaux Etudiant Club.

 

FC Belin-Béliet B – BEC : 1-0

 

Dans le cadre du premier tour de Coupe du District, les verts affrontaient le BEC. Évoluant une division au-dessus des locaux, les bordelais pensaient certainement s’imposer aisément face à des belinétois en quête d’une première victoire. Mais c’est bien là que l’expression « Il ne faut pas vendre la peau de l’Ours avant de l’avoir tué » prend tout son sens. La première mi-temps montre une équipe belinétoise timide offensivement mais costaud à l’arrière. Très peu d’occasions de la part des adversaires permettent de bien évaluer le niveau de jeu des bordelais et d’opérer un changement tactique prolifique en seconde période. Dès l’entame, Steven Buffard décale l’attaquant belinétois Malcolm Kouyaté qui trompe le portier du BEC et ouvre la marque. Les verts font preuve d’une maîtrise globale du jeu et imposent un rythme soutenu avec des attaques incisives. Solides défensivement, ils garderont la cage inviolée au terme des 90 minutes en se qualifiant pour le second tour de la coupe. Une belle performance pour la réserve qui lance enfin sa saison à un moment opportun : une semaine avant le derby de l’Eyre contre Salles.

 

FC Belin-Béliet – ES Canéjan : 2-0

 

C’était sans nul doute le match à ne pas perdre. Deux équipes du bas de classement en quête de précieux points permettant de recoller les places qualificatives pour la Régionale 3. Et cet enjeu semble tétaniser dans un premier temps les deux équipes. Avec une certaine timidité, les deux effectifs s’observent sans véritablement prendre le dessus l’une sur l’autre. Il faudra attendre la seconde période pour voir le jeu se décanter. Bien entrés dans la seconde partie du match, les verts sont de plus en plus inquiétants et oublient leur insipidité. À la 70e minute de jeu, le milieu de terrain belinétois Yann Chevalier reprend le corner de Younès El Azaar d’une tête rageuse et offre l’avantage à son équipe. Dix minutes plus tard, nous retrouvons le métronome Younes El Azaar dans la surface de réparation après s’être approprié le cuir suite à une mésentente adverse. Accroché irrégulièrement dans la surface, il obtient un penalty transformé sans encombre par le défenseur Jonathan Regouffre. Le break est fait dans cette fin de match justement prolifique aux verts et blanc et le score sera scellé au coup de sifflet final. Une victoire tant attendue qui lance la saison des belinétois.

 

Handball – Les Seniors enflamment Suzon, la B s’incline à Mios.

 

US Mios-Biganos – HC Belin-Béliet B : 31-19

 

Défaite rageante pour les hommes de Thierry Lannuzel et Philippe Château. La réserve se déplaçait à Mios pour tenter de « piquer » la troisième place à cette équipe. Mais les belinétois auront été dans l’incapacité de prendre le dessus des miossais, dominateur et bien en place. En prenant le score d’entrée de jeu, Mios-Biganos a déroulé un jeu fluide puis profiter de quelques erreurs belinétoises pour consolider leur avance. Troisième défaite pour l’équipe dans cette phase de brassage mais rien d’alarmant pour autant.

 

HC Belin-Béliet – HBC Villenave : 26-25

 

 

Un match époustouflant et un finish digne des plus grands matchs. Dans une salle comble, les verts ont délivré une performance de haute-volée face à un adversaire coriace qui n’aura rien lâché. Mais l’abnégation et la force des locaux auront eu raison de l’équipe adverse. D’entrée de jeu, les deux équipes se répondent à chaque but inscrit. Les belinétois s’octroient l’avantage mais le Villenave HBC ne cède pas. Dès lors que les verts inscrivent un but, les contre-attaques villenavaises sont sans pitié. Mais à l’arrière, le portier belinétois Fabien Peyrucq veille en réalisant cinq arrêts décisifs. À la mi-temps, le score est de 13-11 en faveur du HCBB et les hommes d’Hugo Laqui s’apprêtent alors à délivrer un combat acharné pour acquérir les points de la victoire. Dès l’entame de seconde période, le rouleau compresseur belinétois se met en marche. La défense est impénétrable et le réalisme revient devant le but ce qui permet aux locaux de mener de 6 points. Mais les visiteurs, piqués au vif réagissent à un moment où la garde locale baisse pavillon. Les dix dernières minutes du match seront spectaculaires. Les villenavais haussent leur niveau de jeu face à des joueurs qui cède du terrain. La fin de match électrique oblige l’arbitre à distribuer les exclusions de 2 minutes. Villenave d’Ornon revient alors à 25-25 à 20 secondes de la fin de la partie. C’est alors que la fougue et l’expérience de Frédéric Lurdos vont faire exploser tout un gymnase. Véritable homme du match, il s’empare du ballon à quatre secondes du buzzer et transperce la ligne défensive pour venir loger le cuir au fond des filets. Le match se termine sur une scène de joie incommensurable et une précieuse victoire qui permet au HCBB de rester invaincu.

Écrire commentaire

Commentaires: 0